Publié le 23 Juillet 2015

Quatre des douze affiches que nous avons affichées...
Quatre des douze affiches que nous avons affichées...

Voilà 3 jours que nous avons arrêté de tracter...la salle se remplit toute seule...
C'est assez incroyable! Il y a des gens sans enfants qui viennent pour leur plaisir et sortent ravis...
C'est une belle fin pour ce troisième, enfin quatrième Avignon.
Mais c'est le dernier!
Ce spectacle a subit tellement de transformations...entre la toute première version et maintenant. Ce n'est plus le même. C'est l'intérêt du spectacle vivant, jusqu'à la dernière représentation on peut modifier, changer, améliorer...
J'ai une pensée pour mes enfants qui me manquent (que je vais revoir bientôt!). C' est ma grande fille qui m'a demandé :
"Papa c'est quoi ton travail?"
Et en réponse je me suis lancé dans cette aventure de monter un spectacle JP, pour montrer mon travail.
Je ne me doutais pas que cette histoire m'amènerait ici!
Je suis tellement reconnaissant envers mes enfants qui chaque jour me ramènent à l'essentiel!
A moi d'être à l'écoute, d'entendre, de voir, de me nourrir de leur puissance.
J'aime cette phrase, parce que je la trouve tellement juste, tellement horrible, malheureusement souvent réelle :

"Les enfants naissent prince et princesse jusqu'à ce que leurs parents les transforment en crapauds."
Et si c'était eux qui me transformaient...je pourrai devenir roi!
Avec ma marmaille souvent je me sens le roi du monde!
A moi de continuer à prendre soin d'eux pour qu'ils restent les princes et les princesses que la vie m'a donnés!

Voir les commentaires

Rédigé par Colnot Antoine

Publié dans #OFF15, #la petite fille qui avait perdu son coeur, #festival avignon

Repost 0

Publié le 21 Juillet 2015

Je suis sur cette photo, tu m'as trouvé?
Je suis sur cette photo, tu m'as trouvé?

On entre dans la semaine des derniers jours.
C'est comme pour les derniers kilomètres d'un marathon, je peux accélérer une dernière fois, je mets tout ce qui me reste sous la pédale. La délivrance est proche...
Dimanche soir Le collège de la salle a organisé un barbecue pour fêter la fin du festival, ce fut une belle fête, Bernard Lecorff (directeur) sait recevoir! Je me suis couché au petit matin. Ça fait du bien de se lâcher!
Le lundi la salle affichait complet, avec un taux record de pro! Il y avait même un journaliste de La Provence, pour maintenir une bonne jauge la dernière semaine rien de mieux qu'un bon papier dans un canard local!!
Aujourd'hui je vais voir Le Grand Vivant un texte de Patrick Autréaux, mis en espace et dansé par Thierry Thieû Niang, le texte est dit par Vincent Dissez. Je finis le démontage à 15H30 et le spectacle est à La chartreuse à 16H00. Vous avez dit : "Courir?".

Hier matin j'ai croisé un gecco dans la salle de bain.

Last Tuesday...

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 18 Juillet 2015

Pont d'Avignon by night
Pont d'Avignon by night

Je peux dire que la deuxième c'est bien passée.
Plein tous les jours, des fois trop plein obligé de refuser du monde...Je déteste ça, je rêverai d'une salle à la "Barbapapa" qui s'adapte au nombre de spectateurs.
Il y a même un jour où j'ai cru que ça allait partir en cacahuète...il y avait eu un bug à la caisse, les gens ne pouvaient plus s'asseoir!
Heureusement "Super Anna" est venue et a résolu la situation...des parents ont pris leurs enfants sur les genoux...il y en avait qui débordait sur la scène...
L'Homme du public était sur scène...
On a commencé le spectacle avec un quart d'heure de retard...sachant que notre temps de démontage est 1/4 h, ce fut chaud!

Sinon j'ai vu deux spectacles réjouissants dans le in suffisamment rare pour être signalé!
Fugue de Samuel Achache, décalé, déjanté avec des acteurs excellents, de la très bonne musique en live et un plaisir du jeu qui ravit!! à voir!
Dans un tout autre registre Monument 0 : Hanté par la guerre (1913-2013) d' Eszter Salamon, une chorégraphie d'une puissance extraordinaire, un travail d'orfèvre, des interprètes de haut vol, j'ai vu cette pièce à minuit, j'étais comme hypnotisé, une chorégraphie qui fera date!

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 16 Juillet 2015

petit bijou d'Anne Rehbinder
petit bijou d'Anne Rehbinder

C'est le début de la fin!
On entre dans la deuxième moitié du festival.
Jusqu'ici tout va bien...
Le public est au rendez-vous, les programmateurs, les journalistes aussi...(un article ici, une radio )
Je peux dire que j'ai bien fait mon boulot de chargé de diffusion!

Avant hier après les saluts une petite fille a éclaté en sanglot, Anne J. est allée la voir. Elle s'appelait Esma et elle était bouleversée par le spectacle. Elle est venue nous voir un par un, pour nous dire combien elle avait aimé, combien elle avait été touché par cette histoire, à Olivier S. elle a dit qu'elle aimait beaucoup la musique et qu'il jouait vraiment bien de tous ces instruments...
Une petite fille qui devait avoir environ 8 ans, avec une grande maturité dans sa façon d'exprimer ses émotions et de parler.
Esma m'a beaucoup touché, c'était si spontané, si frais!
J'ai appris plus tard que la maman de cette petite fille était morte quelques temps auparavant.
La vie et ces épreuves qui me semblent si injustes et me paraissent insurmontables!
Une leçon de vie...merci Esma.
Je penserai à toi quand une journaliste m'insultera et me raccrochera au nez, quand un programmateur me regardera comme si j'étais un paria, et toutes les pressions du quotidien qui au regard de ta situation restent si anecdotiques!

Je pense à mes enfants, qui me manquent. C'est grâce à eux cette si belle aventure de "La petite fille qui avait perdu son cœur" de A. Rehbinder.


Je veux me souvenir le plus souvent possible de l'essentiel, de l'important, du précieux, du sacré et laisser couler la pluie.

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 12 Juillet 2015

Germain Arrabal Deschamps
Germain Arrabal Deschamps

La première semaine a fini en beauté avec une salle archi comble. Et les jeunes et leurs accompagnat(eur)rices de Charleville! Le matin avec Anne J. nous avions animés un atelier avec des ados de 13-14 ans. Ils sont venus et ils ont aimés!
On a pris un temps après le spectacle pour discuter, j'ai adoré!
Cette pièce touche tout le monde pour peu que son cœur soit ouvert...
Joie profonde, sentir l'importance, l'utilité de ces graines qui sont semées.

La deuxième a commencé dans un autre registre avec une multitude de pros qui se bousculent au portillon. Important pour la suite des aventures!

Pour quelques jours Anne R. nous a rejoint et Anna Alexandre de Stéla travaille avec nous jusqu'au 22 juillet!
Les trois drôles de d'Anne m'entourent...je me sens protégé
Hier rencontre avec un grand Monsieur du théâtre Fernando Arrabal #OFF15, une très belle soirée organisée par la SACD et AF&C et son président Greg Germain.

J'ai beaucoup aimé la chronique de Thierry Gautier sur "La petite fille qui avait perdu son cœur." à écouter ici!

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 9 Juillet 2015

L'entrée de la Chartreuse
L'entrée de la Chartreuse

Hier matin, dans le cadre Avignon 2015 Enfants à l'honneur, j'ai animé un atelier avec Jean-Claude Gal pour 37 enfants d’Auvergne et leurs animateur(rice)s, ce fut un moment délicieux. J'ai aimé ce temps de travail partagé. La simplicité de notre co-animation, comme si on se connaissait depuis longtemps, comme si on avait l'habitude...
Les gamins je les ai trouvé à l'écoute, concentrés, motivés...un vrai régal de travailler dans ces conditions, en plus c'était à La chartreuse! J'ai aimé l'attitude des accompagnateurs qui ont joué le jeux.
Un grand merci à vous tous, ces temps de transmissions sont essentiels pour moi, ça me ressource, ça me recentre, ça me fait avancer!!
MERCI.

J'ai filé juste après j'avais rdv au théâtre à 13H30. Anne J. m'avait laissé ce message: "Tu peux venir tranquille j'ai bien tracté :)", ce n'est pas juste une comédienne époustouflante, c'est une fée! et je suis chanceux et heureux qu'elle m'accompagne depuis si longtemps!!
Le fait est que la représentation était complète... what else?
Ce matin nous animons tous les deux un atelier pour des jeunes de Charleville, qui viendront voir la "La petite fille qui avait perdu son cœur" A. Rehbinder demain.

Tout ceci a beaucoup de sens pour moi et dans ce foisonnement ambiant ça fait du bien, le festival d'Avignon n'est pas simplement une folie c'est aussi un lieu de tous les possibles!


Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 8 Juillet 2015

Avignon 2015 enfants à l'honneur
Avignon 2015 enfants à l'honneur

Ce matin, j'anime avec Jean-Claude Gal un atelier avec des enfants à La chartreuse dans le cadre La belle saison : Avignon 2015, enfants à l'honneur, organisé par Scène(s) d'enfance et d'ailleurs.
Hier nous nous sommes retrouvés au Jardin des Doms, où les enfants venus des quatre coins de France, ont été accueillis par des discours de Madame le maire d'Avignon Cécile Helle, Geneviève Faure présidente de Scène(s) d'enfance et des textes envoyés par des auteurs pour souhaiter la bienvenue à ces 400 enfants et une centaine d'accompagnants.
Il y a eu un temps de pic-nique, de la danse folklorique et une lecture a cappella d'un passage du texte de Dominique Paquet Les échelles de nuages.

J'ai hâte d'y être...d'ailleurs j'y vais!!

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 6 Juillet 2015

Fleur Pellerin et fleur inestimable...
Fleur Pellerin et fleur inestimable...

Hier dimanche 5 juillet 2015, deuxième jour du Festival d'Avignon.
Journée haute en couleurs.
Je suis passé par toutes les émotions...
J'ai commencé par raccompagner à la gare Franck, qui a fait la construction des éléments technique de la nouvelle lumière et qui a transmis à Adrien la création de Laïs.
Je déteste les gares, en fait les séparations devant les gares...ça me rappelle trop de mauvais souvenirs, des souvenirs horribles, des déchirures...quand j'étais petit.
Ça m'a fichu un gros cafard...\chagrin\
J'avais couru avant, le matin à la fraîche, donc je me suis traîné ce fardeau, et c'est avec lui que je suis allé voir un spectacle du in, un jeune public...no comment.\colère-dégoût\

Au théâtre une bonne nouvelle m'attendait, la salle était pratiquement pleine!
Le public ravi!\joie\
La plus grande surprise de la journée est que j'avais rendez-vous - moi et mes collègues administrateurs de AF&C - avec Madame la Ministre de la culture et de la communication : Fleur Pellerin!\surprise\
Je n'avais pas vu le texto qui m'annonçait ce rendez-vous et quand je l'ai vu il était très tard, j'ai eu peur de ne pas arriver à l'heure. Greg Germain le président de AF&C m'a présenté à Madame la ministre à qui j'ai serré la main en me présentant. Plus tard je suis allé voir ses conseiller pour obtenir un rendez-vous...\peur\

Le collège de la salle avait prévu le soir un grand banquet pour accueillir les compagnies.
Idéal pour décompresser d'une si folle journée...
Il y avait un gentil breuvage dont j'ai un peu abusé.
Lundi matin je suis allé courir et roule ma poule!

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 3 Juillet 2015

La grand-mère...
La grand-mère...

Ça y est nous sommes prêts!!!
Je suis rassuré.
Nous avons eu un créneau ce soir de 21 h 30 à 00 h 30, et tout est dans la boite!
Laïs était avec nous. Elle a même fait doublure lumière!
Le montage et le démontage tiennent dans leur temps respectif.
La lumière est belle et validée par "la chef".
Il va y avoir du sport mais ça tient!
J'ai oublié un de mes éléments de costume...heureusement ce n'est qu'un tee shirt noir.

A Paris ça bosse dur, aussi!
Nous sommes dans le programme de La Belle Saison!

Très fier! Bravo Anne Rehbinder.

Il est déjà demain mais je vais me coucher pour être en forme.
A tout à l'heure...

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 2 Juillet 2015

Séance photo
Séance photo

Aujourd'hui répétitions générales au Collège de la salle.
Pour nous ce sera une répétition technique.
Le nouveau dispositif scénique est plus complexe à installer...j'ai peur de ne pas avoir assez de temps au montage et au démontage...
J'en oublierai presque que je vais jouer.

Ce soir à la place d'aller à la générale du Roi Lear de Py dans la cour d'honneur, on a un créneau pour répéter la mise en place et le rangement...c'est bien aussi!

Le fait que je sois pleinement engagé dans le développement de la Compagnie HKC depuis janvier, change mon rapport au festival. Mon terrain de jeu s'agrandit puisque je ne suis plus là "que" pour présenter et vendre La petite fille qui avait perdu son cœur de Anne Rehbinder. Il y a les deux créations à venir Noureev et Nuit Blanche...et puis toute la suite, les futurs partenariats avec des théâtres, producteurs, scénographes, metteur en scène, chargés de diffusion, stagiaires...
Bizarrement (ou pas), ça m'enlève de la pression et ça renforce ma légitimité (si précieuse!).
Bon festival d'Avignon 2015!
A demain.

Voir les commentaires

Repost 0